Facebook


Activité


1, 2, 3, on va au Ramdam !

1, 2, 3, on va au Ramdam !
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Date: 22 /01 /2016
Horaire:Départ à 18h30 - Retour prévu entre 23h30 et minuit
Catégorie:Cinéma
Où?: Frasnes-lez-Buissenal
Départ de la Grand'Place de Frasnes-lez-Buissenal
Afin de permettre à tous d’assister au festival du film qui dérange, le Centre culturel du Pays des Collines et le Ramdam proposent au public un « package Ramdam ». Celui-ci comprend le trajet au départ de Frasnes-lez-Buissenal vers le cinéma Imagix le vendredi 22 janvier à 18h30, un lunch, deux films, ainsi que le trajet du retour.

Ramdam, le festival du film qui dérange...

Dans le sens « déplacé », inclassable, qui remue, questionne, interpelle, chambarde, trouble, gêne, choque, bref, fait du barouf, du raffut, du vacarme, avec toutes les nuances que la production d’un son comporte : du plus sourd au plus criant, du plus tapageur au plus mélodieux, du plus obsédant au plus limpide.

Au programme, des films d’aujourd’hui, mais aussi d’hier, reflétant le monde d’ici et d’ailleurs et disant, dans toutes les langues, quelque chose de la marche de l’humanité qu’il est urgent d’entendre, de voir... et de ne pas oublier.


Le Ramdam propose un package comprenant :
• Un trajet aller-retour en bus au départ de Frasnes-lez-Buissenal
• Un lunch comprenant : une pomme, deux sandwiches et une boisson
• Un ticket pour deux séances (celle de 19h et de 21h30)


Les films :
UN VRAI FAUSSAIRE
Picasso, Chagall, Dali, Léger, Modigliani, Renoir… Pendant près de trente ans, Guy Ribes, faussaire véritable, a imité les plus grands peintres, avec un talent artistique hors du commun.
« Le peintre des voyous », comme un juge l’a surnommé, naît dans un bordel à la fin des années 1940 et grandit dans une famille où, dit-il, « on pratiquait plutôt le revolver que le pinceau ». Comment le peintre joueur des débuts est-il devenu le fournisseur d’une bande de trafiquants d’art ? Qu’est devenue son âme d’artiste à force de se vendre au plus offrant ? Comment retrouver son style quand on a été, en quelque sorte, l’égal des plus grands ?
Arrêté en 2005, la découverte de cette supercherie a fait trembler le marché de l’art. 300 toiles ont été retrouvées mais, suivant Guy Ribes, plusieurs milliers sont encore en circulation. Ce passionnant documentaire nous permet d’aller à la découverte d’un homme qui ne cesse d’osciller entre le faux et le vrai.

ER IST WIEDER DA
70 ans après sa disparition, Adolf Hitler réapparaît dans le même état physique et mental qu’en 1945, dans Berlin, à quelques pas du mémorial de l’Holocauste. En déphasage complet, le Führer va toutefois rapidement revenir à niveau et vouloir remettre son pays dans le droit chemin. Pris pour un acteur grotesque mais charismatique, il va être recruté par une chaîne de télévision qui voit en lui un énorme potentiel pour son audience.
Dans « Er ist wieder da/il est de retour », Adolf Hitler, incarné par l’acteur Oliver Masucci, a été filmé dans les rues de Berlin, en présence de passants et de touristes. Environ 20 000 selfies ont été pris avec lui et l’on peut voir de nombreuses réactions plutôt amusées du public. Reste la question qui dérange : « Hitler aurait-il eu sa chance de reprendre le pouvoir aujourd’hui ? ».
Infos pratiques    
PAF: 15€/adulte, 10€/étudiant. Réservation obligatoire.   
Organisateurs: Centre culturel du Pays des Collines, avec le Ramdam Festival 068/54.29.02 info@culturecollines.com
Ajouté le: 14/12/2015
ID activité: 002468